"En matière de santé, veillez à bien vous informer car le prix de l'ignorance a de lourdes conséquences chères à payer"
- Dr Donadieu

Retour aux vidéos

Partager sur facebook
Le miam o' fruit, vraiment si génial ?

On nous dit que certaines vitamines sont liposolubles, qu'elles nécessitent de l'huile pour être assimilées... Ce n'est pas pour rien que ces vitamines sont naturellement présentes dans les produits gras. De plus, les vaisseaux chylifères présents dans l'intestin nous permettent de les capter sans une adjonction de produit gras.

Sous des prétextes "pseudo-physiologiques", nous sommes alors poussés à faire le pire des mélange.
L'assimilation du sucre en présence de graisses à chaines longue et très longue sera ralentie et diminuée. Des fermentations générant des métabolites acidifiants tels que l'alcool et l'acétaldéhyde sont produits et obstruent notre organisme inutilement. Ceux-ci agressent à terme notre muqueuse intestinale et impactent notre perception, orientant notre comportement.

Utiliser des oléagineux en présence de fruits ce n'est pas seulement rajouter du gras, mais également des protéines complexes. Or les protéines sont les macro nutriments qui demandent le plus d'énergie pour être simplifiés. L'estomac ne suffisant pas, ce sont des enzymes qui parfont leur digestion.

En présence de sucre/amidons et de graisses, les protéines étant digérées en milieu acide et les amidons en milieu alcalin, vous voyez que le conflit est frappant et qu'il nous est impossible de tirer profit de ces aliments combinés.

Autrement dit, par de telles associations, nous nous remplissons le ventre, avons l'impression d'être calé, mais entre ce que nous avons fait passer par notre bouche, ce que nous avons digéré, ce que nous avons assimilé, ce que nous utilisons et rejetons, la fossé est énorme. Ce n'est littéralement pas nous que nous nourrissons mais bien les micro-organismes en surprolifération dans notre intestin.

Une base fondamentale trop souvent oubliée.

Article sur les associations alimentaires : ici
Notre ouvrage : ici
Plus d'infos sur les consultations : ici