La Naturopathie au service du sport

Optimisez votre progression


Suivi alimentaire - Développement personnel

Nos Articles

Retour aux catégories

Partager sur facebook

La pratique du squat

La bonne élimination des matières fécales est primordiale, en effet, l'intestin est un émonctoire et, à ce titre, il excrète en permanence des déchets de notre milieu interne jusqu'à l'intérieur de notre tube digestif qui seront drainés jusqu'à leur évacuation lors du passage à la selle.

Aussi, combiné aux téguments de psyllium blond ou aux graines de chia, le squat permet de favoriser davantage encore le nettoyage de notre tube digestif en assurant la complète élimination des matières fécales qui, le plus souvent, ne sont pas évacuées dans leur intégralité.

La stagnation de matière fécale dans l'intestin est source de bien des problèmes, des troubles inflammatoires de l'intestin en passant par la constipation alternée à la diarrhée, lorsque le corps liquéfie les selles pour les faire passer dans le canal obstrué, parfois même brûlantes lorsque les matières qui sont évacuées sont acides, au cancer du côlon, à l'appendicite, et bien d'autres manifestations encore d'un organisme déséquilibré dans son bon fonctionnement.

Le squat n'est ni plus ni moins qu'un position qui permet d'ouvrir complètement le muscle pubo-rectal, en effet, lorsque nous sommes assis comme à l'accoutumée sur nos WC, ce muscle n'est qu'à moitié ouvert, ce qui ne facilite pas la bonne évacuation des selles.
Pour pratiquer le squat, il nous suffit simplement de surélever nos jambes, en utilisant par exemple une petite poubelle de salle de bains ou encore un marche-pied, afin que nous soyons positionné comme si nous devions déféquer dans la nature, accroupi.

Vous le savez maintenant, nos émotions et notre état d'esprit sont fortement liés à l'état de notre intestin. Une impossibilité de digérer le lactose peut, par exemple et parmis bien d'autres, déclencher des crises d'angoisse suite à l'ingestion d'aliments contenant des produits laitiers, même en poudre. Le squat permet donc au quotidien d'ôter une certaine tension interne qui resterait constante sans sa pratique.


Le squat est tellement efficace que, lorsque vous vous trouverez chez des amis, vous chercherez indubitablement un objet qui pourra faire office de marche-pied, devenant frustré et tentant de toutes les façon possible de lever vos jambes si vous n'en trouvez pas. On en vient même à se demander comment nous avons pu déféquer de la sorte durant toute notre vie.


En bref, bien faire caca, ça change la vie !

Cette pratique, lorsqu'elle est couplée à une alimentation hypotoxique et à une consommation de téguments de psyllium blond permet de nettoyer efficacement l'intestin. En cas de ballonnements, de fermentations, ou de symptômes émotionnels comme la crise d'angoisse ou l'insomnie par incapacité à faire taire la voix dans notre tête, le charbon actif peut grandement aider. Le bouillon d'os au quotidien aidera, par sa richesse minérale et sa teneur en collagène, à restaurer la porosité de la muqueuse intestinale. A défaut, du collagène de type 1 non dénaturé et des jus vert auront également un effet bénéfique.


Etude


►Imtiaz Ahmed et al.; Role of defecation posture on the outcome of chronic anal fissure; Pakistan Journal Of Surgery 2013-29(4):269-271 : Cliquez ici

Nous vous proposons cette vidéo pleine d'humour qui explique parfaitement l'intérêt de cette pratique.
Bien entendu, pas besoin de Squatty Potty, un simple tabouret, petite poubelle ou le simple fait de s'accroupir sur votre cuvette sera tout aussi efficace !