"Nous avons, environ, cent mille milliards de cellules dans notre corps. Mettez donc un sourire sur chacune d'elle ; Vous imaginez cent mille milliard de cellules souriantes ? Et votre corps ira bien !"
Robert Morse

image

Nos Articles - Alimentation

Retour aux catégories

Les fruits secs nous sont aujourd'hui présentés comme de super-aliments. La raison en est qu'ils sont de véritables bombes énergétiques et caloriques, condensés de vitamines et de minéraux. Cependant, cette présentation aguicheuse cache une réalité pragmatique plus nuancée. Un peu comme l'industrie peut vanter les mérites du chocolat pour en vendre alors que celui-ci est écologiquement désastreux, extrêmement addictif, et qu'il contient des poisons très toxiques tels que la caféine, la théophylline contenant encore des méthylxanthines. En bref, on nous vante des bénéfices inouïs sans évoquer la moindre seconde les potentiels contre-coups pourtant prépondérants ! Bon, il ne faut pas paniquer, les fruits secs ne sont pas des meurtriers camouflés, mais il faut connaitre leur impact pour les consommer en conscience et non au mental car nous pensons qu'il s'agit de super-aliments.

Respecter les associations alimentaires permet d'optimiser les digestions et l'assimilation, de conserver un maximum d'énergie afin que notre corps puisse l'utiliser dans des processus davantage important tels que la détoxination, l'élimination, la reconstruction, en bref, la régénération.

Nous altérons l'efficacité de notre filtre intestinal par la consommation de matières gluantes, collantes et congestionnantes. S'en suit une baisse conséquente de l'assimilation et une augmentation de la fermentation, de l'inflammation et de la sur-prolifération pathogène de micro-organismes qui altèrent alors l'efficacité de notre système immunitaire. Les agents épurateurs de notre organisme vont alors tenter de nettoyer notre intestin encombré et congestionné, seulement ceux-ci manque de précision et ne travaillent pas à l'échelle de notre filtre intestinal qu'ils vont alors endommager... Malheureux dommage collatéral, notre système n'était pas prévu pour faire face à une telle situation. Maladies auto-immunes, troubles colopathiques, allergies alimentaires, sautes d'humeurs et émotions orientées vers le négatifs, ces troubles sont tous liés, en plus ou moins grande partie, à l'état de notre muqueuse intestinale et à notre consommation de produits industriels.